Be the change you want to see in the world! 

Be the change you want to see in the world!

Une citation très approximativement attribuée à Ghandi – monnaie courante sur le web – pour commencer un article sur la transformation digitale : que rêver de mieux ? Car il est effectivement temps de démystifier certaines contre-vérités trop souvent entendues sur l’avenir des entreprises, qu’elles se prétendent digitales ou non. D’où l’utilité d’un Digital Transformation Manifesto pour remettre les pendules à l’heure… digitale !

D’après Brian Solis, analyste principal de The Altimeter Group, « 88% des entreprises se lancent dans la transformation digitale, mais seulement 25% d’entre elles savent pourquoi ». Voila qui illustre à merveille les poulets sans tête que sont de trop nombreuses sociétés désireuses de suivre la course du progrès sans penser à apprendre à marcher. Car il ne s’agit plus de se contenter de mettre à jour les outils de la chaîne de production et d’installer de nouveaux ordinateurs sur les bureaux des employés. Alors que la troisième révolution industrielle est en marche et que l’Internet des Objets est de plus en plus tangible, la transformation digitale s’annonce tout aussi radicale en termes de changement de paradigme.

EMAKINA_Brian_Solis_Digital_transformation

Comme tout changement radical qui se respecte, la transformation digitale passe par un changement des mentalités – et des structures – des entreprises. L’omniprésence du digital ne signifie pas que chaque société se dote d’une « département digital ». Il s’agit d’un état d’esprit nécessitant de réapprendre à penser l’entreprise, de son management à sa culture en passant par ses produits et services. Surtout, il s’agit d’oublier tout ce que l’on pense savoir du consommateur, qui n’est plus intéressé par un produit mais par une expérience qui démarre bien avant l’achat du produit et qui se termine bien après son acquisition. Les coûts marginaux tendant vers zéro, se contenter de vendre un produit revient à programmer l’obsolescence de sa propre entreprise.

Bien plus qu’une réalité, le digital EST la réalité. Il en fait intégralement partie : les 1 et les 0 qui font l’information depuis déjà plus d’une génération ne diffèrent pas beaucoup des hiéroglyphes imprimés sur papyrus ou des caractères gravés dans la pierre. L’information fait partie de la réalité : un ebook n’est pas moins réel qu’un livre fait d’encre et de papier. Ce qui ne doit pas faire oublier que la manière de lire évolue et qu’il faut donc réapprendre à écrire pour toucher son public.

EMAKINA_DIGITAL_TRANSFORMAtION_MANFESTO

En tant que Digital Natives, nous n’avons pas vécu de la même manière la révolution qui a lieu depuis plus de 30 ans : nous en sommes les enfants légitimes. Mais ce n’est pas une raison pour s’accaparer ce qui ne nous appartient pas et nos services sont d’ailleurs destinés aussi bien aux Digital Migrants qu’aux entreprises 2.0. C’est pourquoi Emakina s’est fendu de ce Digital Transformation Manifesto : pour donner les clefs qui permettront de réapprendre à écrire l’entreprise en prenant compte des nouvelles habitudes de lecture de ses clients, devenus expérimentateurs autant que consommateurs, voire prosommateurs. Une vingtaine de conseils simples mais essentiels pour envisager une transformation efficace et pérenne : YOURdigitaltransformation.fr!